0 Articles
Le centre des fondations d'art

 

La Fondation PHI pour l'art contemporain a le plaisir de présenter Larry Achiampong : Relic Traveller : D'où vous et moi venons, nous savons que nous ne sommes pas là pour toujours.

Pour la première grande exposition solo de Larry Achiampong dans les Amériques, la Fondation PHI pour l'art contemporain présente Voyageur de reliques, un projet itératif, d'envergure et multidisciplinaire en cours depuis 2017. Prenant la forme d'une série d'installations immersives spécialement conçues pour les espaces de la Fondation et pour la ville de Montréal, cette exposition est composée de sculptures, d'images, de films, de sons et de une composante d'art public.

À travers son alter ego futuriste, Achiampong est un archiviste, recueillant des liens avec ses racines et rassemblant les voix de la mémoire collective pour repenser le colonialisme, le postcolonialisme, l'africanisme et le panafricanisme. Ces réflexions génèrent un vocabulaire unique qui problématise et résiste aux discours et tendances actuels. Qu'est-ce qui marque et façonne l'histoire, et qui est autorisé à laisser une trace ? L'expérience d'Achiampong de la diaspora, l'importance des racines familiales et généalogiques, et l'importance de la préservation et de l'imagination contribuent tous à son projet de créer un univers pour chacun. Voyageur de reliques s'appuie sur les thèmes du témoignage perdu, de l'empire déchu et du déplacement, marquant et remettant en question ce dont on se souvient et ce qui restera. Un projet en constante évolution, Voyageur de reliques parle du parcours personnel de l'artiste, présenté comme une archive et comme une documentation de sa vision du futur.

L'exposition se compose de trois installations interdépendantes. L'Alliance des voyageurs reliques : Assemblée 1 et 2 (2021) est une toute nouvelle œuvre qui nous présente deux aspects majeurs de la cosmologie de l'artiste : les combinaisons spatiales et les drapeaux. La présentation des combinaisons spatiales spécialement conçues par Achiampong suggère une tension entre l'action d'un corps en vol et la résistance aux principes de l'affichage ethnographique. Les combinaisons spatiales sont mises en conversation avec la série de drapeaux DRAPEAU PANAFRICAIN POUR L'ALLIANCE DES VOYAGEURS RELIQUES (2017-2021).

L'équipe de Relique série de films—composée de Relique 0 (2017), Relique 1 (2017), Relique 2 (2019), et Relique 3 (2019) - est présenté tout au long de la semaine dans une séquence alternée. Une nouvelle œuvre, Reliquaire 2 (2020), rejoint la série. Composé de séquences animées et de séquences de drones inédites des archives personnelles d'Achiampong, ce film est la réponse de l'artiste à la pandémie de COVID-19 et au confinement qui a suivi qui l'a temporairement séparé de ses deux enfants. Les films sont projetés aux côtés de la série originale d'œuvres de drapeau d'Achiampong en 2017, mentionnée ci-dessus, qui sont présentées dans une configuration unique. Les drapeaux seront également présentés dans une campagne d'affichage extérieur, à voir dans des endroits précis de Montréal.

L'exposition présentera également Imagerie conceptuelle du reliquaire (2020), une installation murale composée d'illustrations du film d'Achiampong Reliquaire 2. Ces images ont été créées pour le film par Wumi Olaosebikan, alias Wumzum, illustrateur, muraliste et animateur professionnel basé à Londres et collaborateur de longue date et ami de l'artiste.

Anticipant et répondant à la fois au moment présent, les œuvres de Larry Achiampong abordent la race, la classe, l'histoire et la technologie pour imaginer l'avenir à travers une lentille très personnelle. Alors même que notre expérience du temps a été altérée par la pandémie et que certaines inégalités historiques ont été rendues plus visibles, nous aussi pouvons être contraints de réfléchir à ce qui est et d'envisager avec audace ce qui est à venir.

Co-commissaires : Victoria Carrasco et Cheryl Sim

Biographie

Larry Achiampong
Les projets solo et collaboratifs de Larry Achiampong utilisent des images, des archives sonores et visuelles, des performances en direct et du son pour explorer les idées entourant l'identité de classe, interculturelle et post-numérique. Avec des œuvres qui examinent son héritage communautaire et personnel, en particulier l'intersection entre la culture pop et la position postcoloniale, Achiampong crate creuse les coffres de l'histoire. Ces enquêtes examinent les constructions du « soi » en assemblant les matériaux sonores et visuels des archives personnelles et interpersonnelles, offrant de multiples perspectives qui révèlent des contradictions sociopolitiques enracinées dans la société contemporaine.

Achiampong a obtenu un baccalauréat en beaux-arts multimédias à l'Université de Westminster en 2005, et une maîtrise en sculpture à la Slade School of Fine Art en 2008. En 2020, il a reçu une bourse de la Stanley Picker Gallery à Londres, et a reçu un prix de la Fondation Paul Hamlyn en reconnaissance de sa pratique artistique en 2019. Il vit et travaille dans l'Essex et a été tuteur du programme de maîtrise en photographie du Royal College of Art entre 2016 et 2021. Il a été présélectionné pour le prix Jarman en 2021. Achiampong siège actuellement au conseil d'administration d'Iniva (l'Institut des arts visuels internationaux), facilitant la formation d'une politique artistique au Royaume-Uni et à l'étranger. Il siège également au conseil d'administration de l'Elephant Trust. Achiampong est représenté par C Ø PPERFIEL D.

Fondation Phi pour l'art contemporain

451 et 465, rue Saint-Jean

Montréal (Québec) H2Y 2R5, Canada

www.fondation-phi.org/fr/

Pin It sur Pinterest