0 Articles
Le centre des fondations d'art

Voyager à travers les fondations du monde de l'art (8)

 

18 mai 2021
Traduire via le menu supérieur

 

Tellement merveilleux de voir tant de fondations d'art rouvrir leurs portes - cette newsletter ne pourrait pas être plus diversifiée: de la collaboration entre Entrepôt d'art italien Fondazione Nivola pour l'exposition de Costantino Nivola à Cold Spring USA, aux 'Roaring Twenties' à Guggenheim Bilbao, Espagne; de Fluxus Humor à la Centre Nam June Paik en Corée du Sud aux films de Rachel Maclean à Jupiter Artland en Ecosse, et l'importance du textile aujourd'hui dans l'art et la vie à Fondation KAI10 ARTHENA en Allemagne.

 

Magazzino Italian Art Foundation (États-Unis)

La Fondation d'art italien Magazzino in Cold Spring vient d'ouvrir une nouvelle exposition spéciale consacrée au travail de l'artiste Costantino Nivola, Sarde né et résidant de longue date à Springs, NY: "Nivola: Sandscapes explore le processus pionnier de l'artiste de sculpture sur sable" .
Présentant une sélection d'environ 50 œuvres du début des années 1950 aux années 1970, y compris des reliefs moulés en sable, des sculptures en béton sculpté et des maquettes rarement vues de ses plus importantes commandes architecturales, cette présentation ciblée examinera le processus artistique, la gamme d'influences et l'impact notable de Nivola sur l'architecture et le design urbains modernes.
Les paysages de sable comprennent des œuvres rarement vues du domaine familial de l'artiste ainsi que des prêts institutionnels et privés majeurs. L'exposition est organisée par la chercheuse en résidence 2020-21 de Magazzino, Teresa Kittler, avec Chiara Mannarino, et est organisée en collaboration avec le Fondation Nivola et avec le soutien de l'ambassade d'Italie à Washington DC

 

Lire la suite…. 

Guggenheim Bilbao (SP)

«Le désir d'innover des humains a atteint son apogée au cours du 20e siècle dans les années 1920. Cette décennie a vu le développement d'idées de bien des manières plus progressives que celles d'aujourd'hui: des plans urbains ambitieux ont été créés; les villes se sont développées rapidement; les modèles de rôle conventionnels dans la société et les institutions telles que le mariage ont été remis en question; les minorités ou segments de la population qui avaient jusque-là été victimes de discrimination et de répression, comme les femmes ou les homosexuels, ont commencé à jouer un rôle dans la culture et la politique; la journée de travail a été adaptée pour mieux répondre aux besoins des travailleurs tandis qu'une industrie des loisirs en pleine croissance prospérait; une mobilité de plus en plus démocratique imprègne toutes les sphères de la vie quotidienne.
"Les années folles" au Musée Guggenheim à Bilbao se concentre sur Berlin et Paris comme exemples de métropoles abritant ces réalités spécifiques des années 1920, mais inclut également des regards sur d'autres foyers d'avant-garde, comme Vienne ou Zurich. Appelées les années folles en français ou Die wilden Zwanziger [les années folles] dans les pays germanophones, les années folles étaient un phénomène qui se manifestait simultanément dans toutes les grandes villes du monde occidental.
Titre de l'image : Christian Schad, 'Maika', 1929, huile sur bois, 65 x 63 cm. Collection privée © Christian-Schad-Stiftung Aschaffenburg, VEGAP, Bilbao, 2020

 

Centre Nam June Paik (KR)

L'humour est une stratégie utile pour exprimer sa position. Les blagues qui déclenchent le rire nous permettent d'exprimer métaphoriquement des pensées subversives. De plus, l'humour offre la possibilité de démanteler ouvertement les canons et les conventions. L'humour dans les gestes d'objection, de moquerie, d'ironie, de libération ou de destruction peut être un moyen efficace de briser le statu quo social. L'exposition "L'humour l'a » au Nam Centre June Paik à Giheung-Gu, en Corée, se penche sur les artistes Fluxus et Paik qui ont défié les valeurs traditionnelles de la société et de l'art institutionnel sous un angle de l'humour.

Avec le travail des artistes: Nam June Paik, Erik Andersch, Ay-O, Klaus Barisch, Joseph Beuys, George Brecht, John Cage, Willem de Ridder, Robert Filliou, Geoffrey Hendricks, Dick Higgins, Takehisa Kosugi, Manfred Leve, Lim Young Kyun, George Maciunas, Jonas Mekas, Manfred Montwé, Peter Moore, Charlotte Moorman, Yoko Ono, Benjamin Patterson, Mieko Shiomi, Karlheinz Stockhausen, Daniel Spoerri, Ben Vautier, Wolf Vostell, Robert Watts, Emmett Williams, Jud Yalkut et La Monte Young.

Jupiter Artland (Royaume-Uni)

 

Cette exposition personnelle de Rachel Macleanfilms de Jupiter Artland à Edinborough en Écosse présentent quatre œuvres clés Spite Your Face (2017), Eyes To Me (2015), Germs (2013) et The Lion and the Unicorn (2012) présenteront une décennie des mondes fantastiques de Maclean.
Utilisant un maquillage coloré et des costumes extravagants auto-conçus, Rachel Maclean joue elle-même tous les personnages des films, empruntant aux contes de fées, à la télévision pour enfants, à la publicité de produits et aux vidéos pop sur Internet. Utilisant la technologie informatique pour générer ses lieux et s'approprier les voix de la télévision populaire, d'Internet et des dessins animés, Maclean construit adroitement des alter-mondes cinématographiques sursaturés peuplés de personnages prudemment psychotiques.

 

 FONDATION KAI10 ARTHENA (DE)

L'exposition de groupe internationale Active Threads à FONDATION KAI10 ARTHENA enquête sur la pertinence sociale et politique des textiles aujourd'hui. Il explore comment les tissus textiles fonctionnent encore comme des moyens de communication extrêmement efficaces, même à l'ère numérique actuelle. Dans ce contexte spécifique, l'exposition aborde des conflits géopolitiques, des blessures postcoloniales latentes et évidentes et des exemples de contestation civile, mais aussi des motifs tirés de la fan culture. Il devient ainsi évident de combien de façons les textiles peuvent servir de catalyseurs des processus sociétaux et culturels
Artistes: JUAN PÉREZ AGIRREGOIKOA, KADER ATTIA, CIAN DAYRIT, EDITH DEKYNDT, KYUNGAH HAM, MAGDALENA KITA, ELLEN LESPERANCE, HANA MILETIĆ.
image: Cian Dayrit, Anatomy of Aggression II, 2020, broderie sur textile, 160 × 105 cm, en collaboration avec Henry Caceres, Courtesy l'artiste et NOME, Berlin

Lire la suite ...

Maintenant ouvert: le WAF SHOP 

Jake et Dino Chapman 'Viens et vois', 2014 Chine-collé eau-forte sur 300 gr. Papier blanc doux Somerset. édition limitée, vendue par Phi Foundation" .  Plus d'information

 

Assurez-vous de consulter également notre nouveau shop, où vous pouvez acheter nos membres. publications, catalogues d'expositions et petites éditions.

Veuillez partager cet e-mail avec vos amis qui pourraient également être intéressés à rejoindre notre liste de diffusion.
Tous nos meilleurs voeux, Peter Deckers, Helena Stork - Fondateurs,
Clare Hindle, Directrice, et l'équipe WAF

Pin It sur Pinterest